S’habiller tout seul

apprendre à s'habiller tout seul

S’habiller tout seul

Dit munut, comment on fait pour apprendre à son enfant à s’habiller?

C’est un long apprentissage que d’apprendre à s’habiller tout seul !

Pas évident pour l’enfant de se souvenir de l’ordre de chaque étape :

– culotttttte… tee-shiiiiirt … pantaloooon…. chaussetttttes …

– Pantalon… Chaussettes… Culotte. Ahhh non mince ça passe pas. MAMAAAAN/ PAPAAAAA J’arrive pas ! C’était quoi déjà le sens?

Vers 5 ans, la majorité des enfants maîtrisent cet art mais ont, pour la moitié d’entre eux encore besoin d’un adulte pour veiller au bon déroulement de l’habillage.

focus crédit stefan-cosma-362616-unsplash

1. Aidez-le à rester focus

 

Bien souvent le matin c’est la course et 20 minutes d’habillage quotidien (laborieux) sont difficiles à caler dans un emploi du temps. Pour aider mini à aller plus vite et à rester focaliser sur sa mission d’habillage, tentez de le faire s’habiller dans un lieu avec peu d’objets à sa disposition. Et oui il faut bien reconnaître qu’il est plus drôle de jouer avec le ballon ou la miette qui traînaient par terre que d’enfiler son pantalon !

2. Encouragez-le sans le stresser

 

Pour l’encourager dans les étapes vous pouvez également lui répéter l’ordre des habits à voix haute.

Essayer également de lui dire « Mon grand chat (ou ce que vous voulez), il manque ça et puis ça et ça et après tu seras bien habillé »

plutôt que « Dépêches toi d’enfiler ça et ça et ça, on va être en retard… ».

Nous savons, plus facile à dire qu’à faire, mais nous sommes d ‘accord que travailler sous pression ou s’habiller sous pression, ont plutôt des effets contre productifs.

vous avez le temps lukas-blazek-263122-unsplash

Non mais t’as vu l’heure????

Alors en premier tu mets quoi?
et ensuite?...

3. Rendez-le acteur

 

Vous pouvez également lui poser des questions  » Après les chaussettes que dois-tu mettre ?  » Ainsi mini devient acteur et réfléchit à ce qu’il fait, (et apprends donc mieux, c’est en forgeant que l’on devient forgeron).

4. Patience et temporisation

 

Il est vrai que souvent on craque et on fait à la place de nos minis. L’emploi du temps le matin est serré et on ne peut pas être tout le temps en retard…

Commencez l’entraînement en vacances ou le mercredi afin d’être plus cool.

Vous pouvez aussi le motiver à se déshabiller seul afin de commencer l’apprentissage, car c’est plus simple.

La semaine essayez de prendre sur vous et aidez-le à la fin pour compléter sa tenue. Petite astuce, on le réveille plus tôt pour qu’il puisse avoir le temps de faire.

zen jared-rice-388260-unsplash

On inspire un grand coup

habiller sa poupée un super moyen de progresser

5. Jouez

 

Vous pouvez également l’inciter à habiller son poupon, un super entraînement ludique. Au fur et à mesure ça rentrera… Il existe aussi des supports « montessori » livres pour apprendre les différentes fermetures possibles bouton scratch… ainsi que des chaussures en bois pour apprendre à faire les lacets.

Nous sommes d’accord que globalement 100% des ados savent s’habiller tout seul, pas toujours avec un look à notre goût mais tout seul…

6. Choisissez des vêtements pratiques

 

Pour aider votre enfant à s’habiller, pensez à lui donner des vêtements faciles à enfiler et fermer. Le col roulé même pour un adulte c’est toujours difficile de se glisser dedans ! Si vous êtes un adepte de ce vêtement pensez à en prendre un avec des pressions, cela vous évitera des appels au secours « je suis coincééééééééééééé…. » juste au moment ou vous alliez manger votre tartine pain beurre confiture dégoulinante.

Préférez des vêtements où la tête passe facilement, encolure large, ou gilet. Pour les pantalons un élastique est hyper pratique au début de l’apprentissage ( bon ok c’est souvent un peu moche mais bon on ne peut pas tout avoir hein ?) .

enfant qui s'habille dans une robe tete coincée
mettre ses chaussures tout seul le koala intuitif

7. Des chaussures adaptées

 

Pour les chaussures, les scratchs sont tops ils permettent à mini d’enfiler tout seul facilement. Vous pourrez ensuite opter pour les chaussures à zip et finir avec le graal ultime : la chaussure à lacets.

Pour l’aider à reconnaître tout seul sa chaussure droite de sa chaussure gauche pensez aux Pegsuns. La latéralisation (mot complexe pour dire reconnaissance de la gauche et de la droite) n’est souvent acquise que vers 5-6ans. Ces stickers placés sur la semelle aident votre enfant à mettre leurs chaussures tout seul et dans le bon sens. En reconstituant le puzzle à deux pièces, ils sont sûrs de retrouver le bon pied. Mini arrêtera de marcher comme un canard et sera trop fier de vous montrer qu’il s’est habillé tout seul, dans le bon sens et de la tête aux pieds!

8. Laissez le choisir

 

Pour favoriser l’apprentissage et augmenter la motivation de mini, pensez à lui mettre les vêtements à hauteur. Donnez lui le choix au début entre deux pantalons (pas trop de choix car l’enfant se sentira noyé), deux tee-shirts… Ainsi, il prend part à toutes les étapes de l’habillage. Au début, il aura sans doute des tenues un peu « différentes » qui piquent les yeux mais, au fur et à mesure, il deviendra un as du look et non plus un as de pique.

Vous pouvez l’inciter à préparer sa tenue la veille, afin de gagner quelques précieuses minutes le lendemain matin et éviter les fashions faux pas, en l’incitant à accorder les couleurs.

 

Et vous quelles sont vos astuces?

portant en bois pour choisir ses vètements
No Comments

Post A Comment